Méthode d’interprétation

Voici un algorythme pour faciliter l’interprétation théorique des gaz artériels.

pH7,35 – 7,45
PCO235 – 45 mmHg
HCO322 – 26 mEq/L

OUI -> le gaz est normal

NON -> étape 2

pH < 7,40pH > 7,40
il s’agit d’une acidoseil s’agit d’une alcalose
Acidose
PCO2 > 45 mmHg  =  respiratoire HCO3– < 22 mEq/L  =  métabolique PCO2 > 45 mmHg et HCO3– < 22 mEq/L =  mixte
Alcalose
PCO2 < 35 mmHg  =  respiratoire HCO3– > 26 mEq/L  =  métabolique PCO2 < 35 mmHg et HCO3– > 26 mEq/L =  mixte
Autre paramètre :
  • dans l’écart normal = non compensé
  • tendance contraire au pH = compensation

S’il s’agit d’un déséquilibre de type respiratoire, l’autre paramètre est le HCO3 et s’il s’agit d’un déséquilibre de type métabolique, l’autre paramètre est la PCO2.

Lorsqu’il s’agit d’un déséquilibre de type mixte, il ne peut y avoir de compensation.

  • pH : en dehors de l’écart normal = compensation partielle
  • pH : dans l’écart normal = complètement compensé
NormaleHyperoxémiehypoxémie légèreHypoxémie modéréeHypoxémie sévère
PaO280 – 100 mmHg> 100 mmHg60 – 79 mmHg40 – 59 mmHg< 40 mmHg
SaO295 – 100%100%91 – 94%86 – 90%< 85%

 

De façon générale, la saturation suit la pression partielle en oxygène, mais dans le cas où la saturation n’est pas consistante avec la PaO2, c’est la PaO2 qui sera utilisée pour la détermination de l’oxygénation.