Propriétés électrophysiologiques du coeur

Automaticité

  • Propriété de la fibre cardiaque de s’activer et de décharger spontanément, selon son rythme intrinsèque;
  • Cette propriété peut exister de façon latente dans toute la fibre cardiaque;
  • Pour pouvoir exercer son automaticité, une fibre doit posséder un niveau de voltage adéquat fourni par une dépolarisation spontanée.
  • Le noeud sinusal, le faisceau de His et le réseau de Purkinje sont les centres d’automatismes normaux de la fibre cardiaque, possédant chacun leur propre rythme intrinsèque.
  • Le centre d’automatisme ayant la vitesse la plus rapide détermine le rythme cardiaque.
  • Les autres centres d’automatisme seront soumis au rythme le plus rapide car leur rythme, plus lent, ne peut s’imposer.
  • Normalement, c’est le noeud sinusal qui règle le rythme cardiaque : c’est le centre d’automatisme primaire.
  • Les centres d’automatisme secondaire ou tertiaire prendront la relève dans les cas où le centre d’automatisme primaire ne produit pas l’influx électrique.

Sondage

Dans quel secteur êtes-vous?
Voter Résultat
Loading ... Loading ...
Centre d’automatisme primaire Noeud sinusal60 à 100 battements / minute
Centre d’automatisme secondaire Faisceau de His40 à 60 battements / minute
Centre d’automatisme tertiaire Réseau de Purkinje20 à 40 battements / minute

Conductibilité

  • Capacité de certaines cellules cardiaques de transmettre l’influx électrique aux cellules avoisinantes;
  • La conductibilité est intimement liée à l’excitabilité.

Excitabilité

  • Capacité que possède une cellule à répondre à l’influx électrique pour produire une dépolarisation de la fibre myocardique.

Centre d'automatisme primaire
coeur_primaire
Fréquence : 60 à 100 battements / minute
Centre d'automatisme secondaire
coeur_secondaire
Féquence : 40 à 60 battements / minute
Centre d'automatisme tertiaire
coeur_tertiaire
Féquence : 20 à 40 battements / minute