Arythmies jonctionnelles

Sondage

Dans quel secteur êtes-vous?
Voter Résultat
Loading ... Loading ...

Extrasystole jonctionnelle

Extrasystole jonctionnelle

Autre nomExtrasystole nodale
FréquenceGénéralement normale (60 à 100 battements/minute)
Régularité du rythmeL’extrasystole jonctionnelle produit une irrégularité dans le rythme, autrement normal.
Ondes PL’onde P de l’extrasystole jonctionnelle est généralement absente ou rétrograde. Elle peut précéder ou suivre le complexe QRS.
Complexes QRSIls sont de durée normale (entre 0,06 et 0,12 seconde) et constants d’un cycle à l’autre.
Ratio P:QRS1:1 si l’onde P est présente.
Intervalle PRSi l’onde P est présente au site de l’extrasystole jonctionnelle, il est plus court (< 0,12 seconde) que la normale.
ParticularitéL’extrasystole se traduit par un battement prématuré, suivi d’une courte pause.
Origine de l’arythmieAutomaticité augmentée : l’extrasystole jonctionnelle provient d’une dépolarisation d’un foyer ectopique au niveau du noeud auriculo-ventriculaire. Cette dépolarisation survient plus rapidement que la dépolarisation normale du noeud sinusal et produit donc une contraction prématurée.
Propagation de l’influx
  • Origine de l’influx de l’extrasystole : foyer ectopique dans le noeud auriculo-ventriculaire
  • Faisceau de His
  • Branches gauche et droite du faisceau de His
  • Réseau de Purkinje
Nomenclature des extrasystolesIsolée : moins de 5 à 6 ESJ par minute

Fréquentes ou nombreuses : plus de 5 à 6 ESJ par minute

Bigéminée : 1 ESJ pour 1 cycle normal

Trigéminée : 1 ESJ pour 2 cycles normaux

Quadrigéminée : 1 ESJ pour 3 cycles normaux

Couplet ou doublet : 2 ESJ consécutives

Salve ou triplet: 3 ESJ consécutives


Centre d'automatisme primaire
coeur_primaire
Fréquence : 60 à 100 battements / minute