Arythmies jonctionnelles

Sondage

Êtes-vous étudiant(e) ou travailleur(se)?
Voter Résultat
Loading ... Loading ...

Extrasystole jonctionnelle

Extrasystole jonctionnelle

Autre nom Extrasystole nodale
Fréquence Généralement normale (60 à 100 battements/minute)
Régularité du rythme L’extrasystole jonctionnelle produit une irrégularité dans le rythme, autrement normal.
Ondes P L’onde P de l’extrasystole jonctionnelle est généralement absente ou rétrograde. Elle peut précéder ou suivre le complexe QRS.
Complexes QRS Ils sont de durée normale (entre 0,06 et 0,12 seconde) et constants d’un cycle à l’autre.
Ratio P:QRS 1:1 si l’onde P est présente.
Intervalle PR Si l’onde P est présente au site de l’extrasystole jonctionnelle, il est plus court (< 0,12 seconde) que la normale.
Particularité L’extrasystole se traduit par un battement prématuré, suivi d’une courte pause.
Origine de l’arythmie Automaticité augmentée : l’extrasystole jonctionnelle provient d’une dépolarisation d’un foyer ectopique au niveau du noeud auriculo-ventriculaire. Cette dépolarisation survient plus rapidement que la dépolarisation normale du noeud sinusal et produit donc une contraction prématurée.
Propagation de l’influx
  • Origine de l’influx de l’extrasystole : foyer ectopique dans le noeud auriculo-ventriculaire
  • Faisceau de His
  • Branches gauche et droite du faisceau de His
  • Réseau de Purkinje
Nomenclature des extrasystoles Isolée : moins de 5 à 6 ESJ par minute

Fréquentes ou nombreuses : plus de 5 à 6 ESJ par minute

Bigéminée : 1 ESJ pour 1 cycle normal

Trigéminée : 1 ESJ pour 2 cycles normaux

Quadrigéminée : 1 ESJ pour 3 cycles normaux

Couplet ou doublet : 2 ESJ consécutives

Salve ou triplet: 3 ESJ consécutives



Centre d'automatisme primaire
coeur_primaire
Fréquence : 60 à 100 battements / minute