Blocs de branche

Sondage

Dans quel secteur êtes-vous?
Voter Résultat
Loading ... Loading ...

Blocs de branche gauche

Blocs de branche gauche

FréquenceGénéralement normale (60 à 100 battements/minute)
Régularité du rythmeRégulier, d’origine supraventriculaire: généralement un rythme sinusal et parfois un rythme auriculaire (tachycardie auriculaire, fibrillation auriculaire, flutter auriculaire).
Ondes PLorsque le rythme de base est sinusal, elles sont normales et généralement identiques. Lorsque le rythme de base est auriculaire, elles sont anormales (P’) et peuvent différer les unes des autres.
Complexes QRSÉlargis et déformés (> 0,10 seconde) mais peuvent être de durée normale pour un bloc de branche partiel.
[dt_sc_four_fifth first]Dans les dérivations précordiales gauches (V5 et surtout V6) ainsi qu’en dérivation périphérique DI, les complexes QRS se présentent sous la forme d’une onde R élargie élargie et empâtée (parfois légèrement crochetés), sans onde Q. L’élargissement de l’onde R correspond au retard de la dépolarisation du ventricule gauche se superposant à dépolarisation du ventricule droit. De nombreuses variations de cette forme caractéristique élargie peuvent se présenter.[/dt_sc_four_fifth]
[dt_sc_one_fifth]

R

[/dt_sc_one_fifth]

[dt_sc_four_fifth first]Dans les dérivations précordiales droite (V1 et V2), les complexes QRS se présentent sous la forme d’une onde S négative, creuse et élargie correspondant au retard de la dépolarisation du ventricule gauche. La dépolarisation du ventricule droit peut être visible sous la forme d’une petite onde R (r).[/dt_sc_four_fifth]
[dt_sc_one_fifth]

rS

[/dt_sc_one_fifth]

Ratio P:QRS1:1 car chaque onde P entraîne un complexe QRS.
Intervalle PRLorsque le rythme de base est sinusal, il est de durée normale (entre 0,12 et 0,20 seconde) et constant d’un cycle à l’autre. Lorsque le rythme de base est auriculaire, il s’agit d’un intervalle P’R. Il est généralement de durée normale (entre 0,12 et 0,20 seconde) et mais peut être variable d’un cycle à l’autre.
Onde TRègle générale, l’onde T est à l’inverse de l’onde terminale du complexe QRS : dans les dérivations précordiales gauches (V5 et V6) ainsi qu’en dérivation périphérique DI, la repolarisation ventriculaire est donc généralement inversée, avec une onde T négative et asymétrique.
ParticularitéLa conduction dans la branche gauche peut être ralentie (bloc partiel) ou interrompue (bloc complet). Le bloc de branche gauche entraîne un asynchronisme de la contraction ventriculaire, et donc un élargissement du complexe QRS et sera plus facilement observable sur les dérivations de l’ECG spécifiques au ventricule gauche (précordiales gauche V5 et surtout V6 ainsi que DI).
Origine de l’arythmieAnomalie de conduction au niveau de la branche gauche du faisceau de His lorsque celle-ci est lésée. La dépolarisation du ventricule gauche se fait alors de proche en proche par les cellules du myocarde à partir du septum interventriculaire. L’influx électrique se propage plus lentement et la durée totale de la dépolarisation ventriculaire est prolongée. Le bloc de branche gauche est presque toujours un indice d’une cardiopathie. Une cardiomégalie est souvent constatée. Les cardiopathies valculaires aortiques, l’HTA et les cardiomyopathies ischémiques ou primitives sont parmi les causes du cloc de branche gauche.
Propagation de l’influx
  • Origine de l’influx : noeud sinusal (centre d'automatisme primaire)
  • bandelettes auriculaires
  • noeud auriculo-ventriculaire
  • tronc commun du faisceau de His
    • branche droite du faisceau de His : conduction normale
    • branche gauche du faisceau de His : interruption complète ou partielle
  • réseau de Purkinje

Centre d'automatisme primaire
coeur_primaire
Fréquence : 60 à 100 battements / minute