Outil d'apprentissage et de perfectionnement sur l'inhalothérapie

Cas 1 - Adulte

Tableau 1 de 10

Mme Tremblay, 68 ans, souffre d'une MPOC. Elle a fumé de nombreuses années alors qu'elle travaillait à la manufacture. Elle souffre aussi d'ostéoporose, de HTA et d'hypothyroïdie.

Elle a une toux grasse, productive, surtout le matin ou après un effort. Elle n'a pas d'allergie connue. Elle se retrouve souvent avec des rhumes qui n'en finissent plus, même l'été.

Elle n'est pas oxygénodépendante. On tolère à la maison une SpO2 entre 88% et 90%. Mme Tremblay tente de demeurer active physiquement et sort marcher à l'extérieur presque tous les jours. Cependant, elle doit s'arrêter régulièrement pour reprendre son souffle alors qu'elle fait son petit tour du bloc.

Son pneumologue lui a fait passer une spirométrie qui a donnée les résultats au tableau ci-contre:

  Résultat Prédite % Prédite
CVF 2.57 3.20 80
VEMS 1.53 2.61 59
VEMS/CVF 60 80  
DEMS25/75 0.88 2.81 31
Question

En fonction des symptômes décrits et de la spirométrie et selon le consensus de la Société canadienne de thoracologie, quelle serait la classification de la sévérité de la MPOC de Mme Tremblay?

  • 1
  • 2
  • 3
Valider
[ Adapté d'après une histoire de cas conçue par Roger Jr Bellerose, enseignant en inhalothérapie au Collège Rosemont ]