Arythmies ventriculaires

Sondage

Êtes-vous étudiant(e) ou travailleur(se)?
Voter Résultat
Loading ... Loading ...

Torsade de pointe

Torsade-de-pointe

Fréquence160 à 280 battements/minute
Régularité du rythmeIrrégulier
Ondes PAbsentes
Complexes QRSIls sont larges (> 0,10 seconde), de polarité et d’amplitude variables, donc polymorphes. les pointes des complexes QRS pointent parfois vers le haut et parfois vers le bas.
Ratio P:QRSNon mesurable
Intervalle PRNon mesurable
ParticularitéDébute souvent par une extrasystole ventriculaire (ESV) qui survient sur une onde T. Cette arythmie est associée à un intervalle QT > 0,50 seconde. L’amplitude des complexes QRS varie au bout de quelques complexes, avec changement d’axe électrique. Les cycles prennent souvent la forme d’un ballon de football, comprenant de 5 à 20 cycles. Les épisodes de torsade de pointe ne sont jamais très prolongés (quelques dizaines de secondes). Le plus souvent, la torsade cesse spontanément, mais elle peut dégénérer en fibrillation ventriculaire.
Origine de l’arythmieAutomaticité augmentée combinée à un phénomène de réentrée : formation d’un influx à partir d’un foyer ectopique au niveau des branches gauche et droite du faisceau de His ou réseau de Purkinje (centre d'automatisme tertiaire). Puis il y a réentrée incessante de l’influx dans les ventricules provoquant une activité électrique anomale.
Propagation de l’influx
  • Origine de l’influx : branches gauche et droite du faisceau de His ou réseau de Purkinje
  • Réentrées intraventriculaires
Centre d'automatisme primaire
coeur_primaire
Fréquence : 60 à 100 battements / minute
Centre d'automatisme primaire
coeur_primaire
Fréquence : 60 à 100 battements / minute
Centre d'automatisme secondaire
coeur_secondaire
Féquence : 40 à 60 battements / minute
Centre d'automatisme tertiaire
coeur_tertiaire
Féquence : 20 à 40 battements / minute